Sport

Stade Bauer Red Star

Même si la vente du stade peut être lucrative, il est de notre responsabilité morale de laisser aux futures générations un stade, des équipements sportifs et culturels accessibles à tous. Nous pouvons avoir des ambitions pour le Red Star tout en préservant ce bien commun. 

– Contre la vente du stade Bauer à des promoteurs privés. 

– Favorable pour que Saint Ouen entre dans le capital du Red Star (minoritaire). 

– Pour une rénovation du stade Bauer (oui c’est possible si la volonté politique existe).

– Pour une concertation locale.



Jeux olympiques

 

Faisons des jeux olympiques une chance pour notre ville et nos territoires. 

Village olympique à Saint-Ouen 

7 milliards d’euros d’investissements pour le village olympique et paralympique, sur 51 hectares à cheval entre Saint-Denis, Saint-Ouen et l’Île-Saint-Denis. 

Après les jeux olympiques, un eco-quartier est prévu avec 3500 logements, des bureaux, des commerces et des écoles . Au total 10 à 12 milliards d’euros investis d’ici à 2030. 

La municipalité de SaintOuen n’a pas été très assidue, elle a brillé par son absence dans les réunions et négociations avec la Solideo  (entreprise publique de livraison des ouvrages olympiques) au détriment des audoniennes et des audoniens. 

650 logements dans un eco-quartier novateur. 

Nous bataillerons pour permettre aux familles et aux jeunes de rester dans leur ville et de profiter de ses équipements, avec la location à prix modérés et par l’achat en accession sociale à la propriété avec des prix très abordables. 

Il nous appartiendra d’inventer un nouveau modèle d’habitat, pour créer une véritable mixité sociale sans qu’elle ne soit au détriment des plus modestes, ni de la classe moyenne.

 

 

 

Nos centres de vacances

Après avoir liquidé l’OVL, l’association qui gérait les 9 centres de vacances en délégation de service public, comme à son habitude, cette majorité municipale ne donne aucune information sur leur avenir. 

L’OVL c’était  Chaudon , Montgenèvre, Jullouville, Clairvaux-les-Lacs,Prémanon, Savines, Saint-Véran, Oléron et Saint-Pair. Toutes ces destinations faisaient la joie des petits audoniens et des familles qui partaient respirer l’air frais loin de la pollution.

En 2016, l’actuelle majorité municipale a fait planer le doute sur leurs fermetures en prétextant des restrictions budgétaires mais la réalité est liée à des considérations dogmatiques et un sentiment d’incompétence des élus. 

Les centres de vacances doivent rester la propriété des audoniens afin de permettre à chacun de partir en vacances. L’objectif sera de transformer progressivement nos centres en auberges éco-responsables avec un modèle économique rentable et novateur afin de pérenniser leur viabilité.

Nous mettrons en place une stratégie pour sauver nos centres de vacances, avec :

– la création d’une association (ESS) afin de lever des fonds et des subventions;

– l’adoption d’un nouveau modèle économique basé sur l’économie sociale et solidaire;

– la mutualisation des centres de vacances avec Plaine Commune et au-delà;

– la création d’une plateforme numérique avec réservations en ligne et en plusieurs langues;

– des cibles marketées   :

        1/ séminaires pour les entreprises, les associations et les incubateurs;

        2/ clientèle, nationale et internationale (type) auberge.

Avec un modèle économique efficace, nous pourrons rentabiliser nos centres afin de permettre la solidarité sans pénaliser les finances de notre ville.